lundi 6 août 2012

Virginie Despentes - Baise-Moi

Quatrième de couverture :
Nadine et Manu sont deux filles de leur époque, à une nuance près elles refusent de subir la vie, ses frustrations et ses défaites. Alors, elles forcent le destin à accomplir leur volonté, persuadées que tout ce qui ne les tuera pas les rendra plus fortes. De casses de supermarché en revanches sanglantes, elles deviennent des prédatrices insatiables et sans scrupules, parsemant leur sale balade de sentences bien brutales, syncopées et implacables. 


Mon avis : 6/20

J'ai été plutôt déçue par ce livre. Je l'ai fini assez rapidement, mais je dois avouer que si je m'attendais plutôt à un Thelma & Louise version moderne, j'ai plutôt eu l'impression de lire un très mauvais livre érotique pseudo-féministe. Comment dire... 
J'ai acheté ce livre parce que, justement, plusieurs avis disaient de lui qu'il faisait penser à Thelma & Louise, ce film étant un de mes films préférés, je me suis dis "Hein ?? Mais il me le fauuuut" sauf que, après lecture du livre, je ne vois pas le rapport entre Thelma & Louise et Baise-moi. Ah si, les deux personnages principaux sont des femmes (Wouah, ça c'est un sacré point commun !). Mais bon, parlons du livre en lui-même. Il n'a pas d'histoire, on ne peut pas réellement s'attacher à ces deux personnages, et je trouve que même la fin m'a déçue. En fait, rien n'était à la hauteur de mes espérance. 
Revenons à l'histoire, elle est donc inexistante, il n'y a aucun rebondi, et j'ai comme l'impression que l'auteure n'attendais qu'une chose : écrire plein de scènes de cul (excusez mon langage, mais il est à la hauteur du langage du livre.) En fait, j'ai l'impression que l'auteure se force à se donner ce "langage naturel" (autant dire "vulgaire") afin de faire parler d'elle, alors que, selon moi, elle-même doit vraiment beaucoup réfléchir avant d'écrire ces amas d'injures et de vulgarités. On peut avoir un langage naturellement cru qui ne tombe pas dans la vulgarité continue, mais ce n'est pas Virginie Despentes qui nous en donnera un bel exemple. 
Pour ce qui est des personnages, là encore je trouve que cela est raté. Je ne pense pas que l'on soit obligé d'être attaché à un personnage pour en apprécier le livre, mais pour le coup, ça aurait pu le sauver. Manu & Nadine sont juste deux femmes sans coeur. Le problème c'est que je trouve que même quand on n'a pas de coeur, on en a un peu, et pour moi, ces deux personnages n'ont rien de réalistes à ce niveau-là, et ça me gène beaucoup, personnellement. Ah si, elles s'aiment entre elles. Leur amitié nait d'un rien, et elles deviennent complémentaires, fusionnelles. Ce côté m'a plu. C'est le seul.
Enfin bref, ça ne sert à rien d'épiloguer sur ce livre, il n'en vaut pas vraiment le coup. 


Adaptation cinématographique :

Alors j'ai regardé l'adaptation cinématographique, enfin... pas jusqu'au bout. Le film est encore pire que le livre. Le jeu d'acteur ne me gène pas particulièrement, les scènes violentes et scènes de sexe n'ont plus, mais... Non. une horreur. Ce film peut être regarder pour rire, si vous avez un humour un peu spécial, mais pas pour autre chose. Je suis cruelle, je sais, mais regardez-le, vous comprendrez.

4 commentaires:

  1. On ne touche pas à Thelma et Louise. Point.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais je suis tellement d'accord ! En fait je me suis tellement basée sur le fait qu'on comparait ce livre à ce chef d'oeuvre du cinéma que du coup, quand je l'ai lu, j'ai été plus que déçue.

      Supprimer
    2. On ne peut que être déçue vu que rien n'arrivera jamais à la cheville de Thelma et Louise ! FEMMES DE MA VIE !

      Supprimer