jeudi 27 septembre 2012

In My Mailbox (1)

Bon, c'est la rentrée, je n'ai pas eu le temps de beaucoup lire, alors pour la peine je vais vous faire un petit IMM, c'est mon tout premier (Sortons le Champaaaagne !) !
Alors bon, je vais quand distinguer les livres que j'ai acheté pour les cours et ceux que j'ai acheté par pur plaisir !

Livres pour les cours (que l'on m'a donc forcé à acheter) :


                                                             



Et donc voilà les livres que je me suis achetée (ou qu'on m'a offert) pour mon plaisir personnel (alors que je sais que je ne vais pas les lire parce que je n'aurais pas le temps ^^)











dimanche 9 septembre 2012

Frédéric Beigbeder - Windows On The World

Quatrième de couverture :
"Vous connaissez la fin : tout le monde meurt. Certes, la mort arrive à pas mal de gens, un jour ou l'autre. L'originalité de cette histoire, c'est que tous ses personnages vont mourir en même temps et au même endroit. Est-ce que la mort crée des liens entre les êtres ?"


Le seul moyen de savoir ce qui s'est passé dans le restaurant situé au 107e étage de la tour nord du World Trade Center, le 11 septembre 2001, entre 8 h 30 et 10 h 29, c'est de l'inventer.



Mon avis : 14/20

Ce livre m'a beaucoup plu. Il faut dire que les attentats du 11 septembre 2001 m'ont vraiment traumatisée et intéressée. J'ai été passionnée (comme beaucoup de monde) par cet événement. A partir de là, difficile d'être déçue par un livre qui en parle. Cependant, je trouve que la démarche de l'auteur est différente de beaucoup de films ou autres livres-documentaires, en effet, Beigbeder invente une histoire au milieu de faits réel. Un peu comme dans Titanic en fait. Et c'est ça qui m'a plu : ce côté romancé qui donne encore plus de dramatique au réel qui est déjà très dramatique en lui-même. Je sais pas si vous comprenez ce que je veux dire, mais le fait de choisir un père divorcé et ses deux enfants donne toute l'ampleur du drame dans l'histoire. Enfin j'ai vraiment adoré. Cependant, j'ai moins apprécié les chapitre ou l'auteur parle de sa vie et de son point de vu personnel. Au début, l'alternance des chapitres ne me gênait pas, mais petit à petit, plus l'histoire était entrainante, moins j'avais envie de lire les chapitres où Beigbeder parle en son nom, parce que j'avais tellement envie de connaître la suite que j'ai eu l'impression que ces chapitres me coupaient dans mon élan. Mais rien de bien grave. J'adore cet auteur, et encore une fois il ne m'a pas déçu.
J'ai entendu parlé d'une adaptation cinématographique qui serait en cours, et en fait, tout au long de la lecture je me disais qu'il fallait que ce livre soit adapté en film. Donc je suis contente, et je pense aller le voir dès qu'il sort. 


Citations :

"Virilio m'oblige à faire face à la part de mon humanité qui n'est pas humaniste."
"Nous sommes du métal hurlant."
"Puisque je peux tout faire, je ne fais rien."
"Cette fois elle ne reviendra pas, et il me faudra apprendre à vivre sans elle alors que j'avais prévu l'exact opposé : mourir avec."
"Si jamais Dieu existe, je me demande ce qu'il foutait ce jour-là."
"Seigneur Dieu, je Te prie alors que je ne crois pas en Toi. Accepte-nous auprès de Toi malgré notre opportunisme."