jeudi 28 février 2013

Anonyme - Bourbon Kid, Tome 2 : L'Oeil de la Lune

Quatrième de couverture :
Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes. Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud, où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid célèbre lui le dix-huitième anniversaire de son premier homicide. Il est alors loin de se douter qu’il est devenu la proie d’une agence très spéciale. Une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater, sous peine d’une impitoyable vengeance. Mais cela n’est rien à côté de ce qui attend Santa Mondega lorsqu’une mystérieuse momie disparaît du musée local….

Mon avis : 18.5/20  - COUP DE COEUR -
Me voici de retour avec le tome 2 de la saga Bourbon Kid. Je viens tout juste de refermer le livre, et je me sens obligée d'en parler !! Que dire que dire... Avant même d'attaquer le livre je savais que je l'aimerais comme j'ai aimé Le Livre Sans Nom, mais je ne pensais qu'il me surprendrait autant. J'ai vécu le même doute en commençant le livre que lorsque j'ai lu le tome 1, aux premiers chapitres on se dit "Oula, y'a beaucoup de personnages et ça a l'air totalement chiant." et au bout de 5 chapitres (qui pour la plupart font entre 3 et 5 pages, donc très rapide) on ne quitte plus le livre. Il y a toujours ce suspens et la violence est encore plus présente que dans le premier tome, enfin, je ne sais pas si elle est vraiment plus présente, mais en tout cas elle est plus précise, plus expliquée et plus gore. On nous décrit tout (mais je ne m'en plains absolument pas) et surtout, on apprend à connaître un peu mieux le personnage principal : le Bourbon Kid. Je trouve aussi que, contrairement au premier, on comprend mieux la motivation principale du Bourbon Kid et c'est tout de même plaisant de savoir qu'il a une raison de tuer (une mauvaise raison vaut mieux que pas de raison du tout). 
Je tiens aussi à parler d'une chose qui m'avait dérangée lors du premier tome, c'est l'apparition d'une vampire. Je me demandais "Pourquoi ?", et bien dans le tome 2 il n'y a que de ça : des vampires. Mais alors moi qui étais antisuceurdesang, je crois que ce livre m'a (presque) convertie. Je veux dire par là que les vampires ne sont pas des Edward Cullen ou des vampires qui tombent amoureux et tout ce qui va avec, mais on a là de vrais vampires méchants (qui tuent, qui violent, qui mordent et torturent les gens) !
On a donc là un très bon second tome, j'espère vraiment que les deux derniers seront à la hauteur des deux premiers, mais c'est bien parti je dois dire. La suite s'annonce pleine de surprises et je suis impatiente de la lire.

vendredi 22 février 2013

Triple Mini Chronique (1)

Aujourd'hui j'ai décidé d'être une fille vachement créative. Je fouillais dans mes souvenirs et je me suis rendu compte que j'avais beaucoup de livres lus dont mes souvenirs sont très flous. Je veux dire par là que je sais plus ou moins si j'avais aimé ou pas le livre, mais je ne pourrais pas parler en détail de tout ce qu'il s'y passe. J'ai donc décidé de réunir trois de ces livres (de temps en temps) et de vous les présenter en vous parlant du souvenir que j'en ai. Je pense que j'y ajouterai souvent des livres dont je n'ai pas grand chose à dire dessus aussi. 
(Roulements de tambours), voici donc les trois premiers livres dont j'ai voulu vous parler brièvement.


 John Steinbeck - Of Mice & Men : ≈ 15/20

Du souvenir qu'il m'en reste (sachant que j'ai lu livre en anglais) j'avais adoré ce livre (comme on peut adorer un livre qu'on lit en anglais et dont on ne comprend pas tout). Je me souviens avoir assez aimé le livre au point de vouloir voir l'adaptation cinématographique (qui m'avait plutôt convaincue il me semble).
Repense à ce livre me donne envie de le relire (cela prouve que je l'ai aimé) et peut-être que je pourrais vous en dire plus.




Patrick Süskind - Le Parfum≈ 16/20 

En ce qui concerne ce livre, je me souviens avoir vu le film en premier, et je l'avais adoré (oui, j'aime les trucs glauques, on commence à le savoir). J'ai donc lu le livre, et je l'ai encore plus. A mon souvenir, les descriptions étaient tellement bien faites que j'avais l'impression de sentir toutes les odeurs. Encore une fois, parler du livre me donne envie de le relire. Ca m'embête de ne pas avoir plus de souvenirs que ça (oh, je me souviens bien de la fin, tout ce qui concerne les grosses orgies j'adore !), je me souviens juste avoir adoré ce livre. 



Sarah Schulman & Collectif - Contes Yiddish : De Chelm à Varsovie≈ 13/20

J'ai lu ce livre lors du week-end à 1000, donc ici ce n'est pas la mémoire qui me fait défaut. Mais comme ce recueils regroupent plusieurs contes, je ne sais pas trop quel avis donné. Alors je me base au plaisir que j'ai eu en le lisant. J'ai plutôt apprécié cette lecture (je le dis vite, car quand j'aurais des dissertations dessus je pense que je le détesterais !) mais comme on parle de contes, que c'est une collecte et que l'auteur n'a pas réellement "écrit" de A à Z les contes, alors je préfère donner un avis rapide dessus. 

mercredi 20 février 2013

James Hayman - L'Ecorcheur De Portland

Quatrième de couverture :
En quittant New York pour Portland, le détective Michael McCabe espérait goûter à une vie plus tranquille avec sa fille de treize ans. Mais un soir de septembre, une adolescente est retrouvée morte, le torse découpé avec une précision chirurgicale, le cœur arraché. Quand une autre jeune femme, également blonde et sportive, est portée disparue, une haletante course contre la montre s’engage pour McCabe et sa partenaire...

Mon avis : 14/20
J'ai lu ce livre lors du week-end à 1000, donc forcément, je l'ai lu très vite. Je suis contente d'avoir choisi ce livre, il m'a aidé à avancer rapidement. Je ne vais pas raconter l'histoire, la quatrième de couverture en dit assez sur le contenu. Je vais juste m'attarder sur le personnage principal : l'inspecteur McCabe (que je prononce comme "macchabée" parce que je trouve ça fun !), je l'ai beaucoup aimé, sûrement parce qu'il n'apparait pas comme l'inspecteur parfait. Il reste un "type bien" mais rien de plus.
Par contre, je trouve qu'il y avait pas mal de petites maladresses dans l'écriture. Pourtant, elle était fluide, le livre se lit bien, mais on dirait que les "références" sont mises dans l'oeuvre juste... dans le but d'être présentes. On aurait dit que l'auteur citait certains films juste parce qu'il le devait. Il n'y avait pas vraiment de cohérence (même s'il y a une explication, je trouve qu'elle n'est pas valable).
J'ai aussi un petit problème, c'est que j'ai l'impression que l'on se pose encore quelques questions à la fin du livre. Je veux dire par là que l'auteur ne répond pas à toutes les questions qu'il nous fait nous poser. Bon, rien de très grave, mais quand même, ça m'a perturbé.
Aussi, je pensais avoir trouvé le tueur dès le début, et c'était à peu près le cas, mais l'idée que j'avais dans la tête était plus tordue que le livre-même et à cela j'aurais préférée plus de folie. Mais c'est pas mal du tout, j'ai vraiment aimé la lecture de ce livre. 
En résumé, pas de grandes surprises et quelques maladresses dans l'écriture, mais c'est un bon livre (à savoir que c'est le premier de l'auteur, donc ça promet).
Mon avis est bref, mais je trouve que l'on peut pas dire beaucoup de choses sur les livres policiers car la structure est bien souvent la même. 

lundi 18 février 2013

Week-End à 1000 : Résultats

Bonjour bonjour, après une longue nuit je viens vous apporter les résultats du week-end à mille.
Il se trouve pas mal de gens ont réussi à lire ces fameuses mille pages en un week-end, mais moi non. Je félicite celles/ceux qui ont réussi d'ailleurs. Il faut savoir que je savais pertinemment que je ne réussirai pas, mais je voulais voir jusqu'où je pouvais aller. Alors voici les lectures effectuées :




Sarah Shulmann & Collectif - Contes Yiddish : De Chelm à Varsovie : 163 pages
James Hayman - L'écorcheur de Portland : 491 pages
Anonyme - L'Oeil De La Lune : 47/547 pages

------------------------------------------------------------------------ Total : 701 pages.

Bon, déjà on remarque que je n'ai pas lu en priorité les livres que j'avais prévu à la base. Mais j'ai inclu un de mes livres pour les cours dedans (Les Contes Yiddish) et puis finalement j'ai changé le reste. 
Je ne suis pas peu fière de ces 701 pages. Je pensais vraiment pas arriver jusque là, d'autant plus que je n'ai pas non plus passé mon week-end à lire, donc je pense qu'avec un peu plus de concentration j'aurais pu arriver aux mille pages (oui, je suis fière de cette hypothèse :D)

En tout cas, je tiens à remercier encore une fois Lili parce que ce challenge était vraiment une bonne idée, et que sur Facebook on a vraiment partagé notre week-end et c'était génial. J'ai découvert pas mal de personnes et de blog, et ça fait vraiment plaisir. 
Et merci aussi à Bulledop' parce qu'on s'est soutenue mutuellement durant ce week-end (oui je deviens niaise) même si je la soupçonne de m'avoir parlé de sa bibliothèque pendant une heure et de m'avoir fait un AVC juste POUR QUE JE PERDE ET QU'ELLE GAGNE ! (Oui, je suis une fille qui dénonce les problèmes de la société !!)
Et merci à toutes les filles qui étaient présentes sur Facebook, c'était vraiment bien de partager ça avec vous. J'ai découvert en moi une facette que je ne connaissais pas : je suis capable de lire plus d'un livre en deux jours. Ca c'est vraiment la découverte du siècle !! A quand le prochain ? Parce que je veux battre mon score maintenant !

Challenge Échoué.

lundi 11 février 2013

James M. Barrie - Peter Pan

Quatrième de couverture :

Peter Pan est bien étrange. Il est vêtu de feuilles, ne connaît pas son âge, et ignore ce qu'est un baiser. Wendy est intriguée par ce garçon et la lumière tintinnabulante qui l'accompagne partout - la fée Clochette. D'où viennent-ils ?
"Je me suis enfui le jour de ma naissance, répond Peter Pan. Je ne veux pas devenir un adulte, alors depuis, je vis au pays des fées. Sais-tu d'où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée. "Wendy et ses deux frères, John et Michael, n'hésiteront pas bien longtemps à suivre Peter Pan et Clochette sur l'Ile merveilleuse, au pays de l'Imaginaire...

Mon avis : 15/20
J'ai beaucoup aimé ce conte qui est très différent du dessin animé éponyme. Mais avant de faire tout de suite une comparaison je vais d'abord parler de l'oeuvre même et plus particulièrement des personnages. Peter Pan est un sale gosse insupportable ! Il est prétentieux, orgueilleux... je trouvais même qu'il avait parfois l'attitude d'un petit dictateur sur son île. Vraiment, s'il avait été en face de moi je lui aurais donné une paire de claque très rapidement ! Il y a aussi Wendy, qui est sûrement le personnage que j'ai le plus apprécié, elle est une véritable mère pour les enfants perdus, et aussi pour ses frères, on s'attache facilement à elle. Les enfants perdus ainsi que John et Michael (les frères de Wendy) sont des personnages très secondaires je trouve, on n'a pas le temps de réellement les apprécier, car l'histoire tourne principalement autour de Peter Pan, Wendy et les différentes histoires qui leur arrivent. A ma grande surprise on ne voit pas beaucoup Clochette, mais vu qu'elle m'énerve aussi beaucoup, elle ne m'a pas plus manquée que ça. Je veux aussi parler rapidement du capitaine Crochet. Très bizarrement je n'arrivais pas à le détester, j'ai même beaucoup aimé son personnage.
J'ai aussi remarqué une petite critique implicite de la bourgeoisie anglaise et, de manière générale, de la société. Peter Pan ne veut pas devenir grand, il ne veut pas être triste comme les parents de Wendy, il veut rester jeune toute sa vie et s'amuser. On peut lire le conte comme une invitation à rêver, mais moi il me fait plus réfléchir qu'autre chose. Quand on lit le livre, on se dit que les deux choix possibles pour l'enfant sont :
- Soit il va sur l'île imaginaire et reste enfant toute sa vie (et risque d'avoir vite fait le tour)
- Soit il grandit, prend des responsabilités (et mène une vie passionnante de métro-boulot-dodo)
Alors évidemment, les deux solutions ne font pas tellement rêver... Et moi quand je pense à tout ça, et benh j'adopte direct la théorie de Camus sur l'absurdité de la vie. 

Enfin bref, sans vouloir raconter la fin du livre, je tiens quand même à préciser que j'ai trouver les deux derniers chapitres particulièrement émouvants. Peter Pan -têteàclaques- se montre sous un autre jour, et cela m'a surprise et émue (bon j'avais quand même pas la larme à l'oeil, mais l'esprit était là !).
Je n'ai pas mis une meilleure note car je trouve qu'il y avait quand même quelques longueurs parfois, mais rien de grave, j'ai quand même adoré ce livre.

Citation :
"Sais-tu d'où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée."


Adaptation cinématographique :
- Pour le moment je n'ai vu que la célèbre adaptation Disney qui a vraiment beaucoup de différences avec le livre. Déjà, Peter Pan est un tout gentil petit garçon tout mignon (TRES loin de la tête-à-claques du livre), et c'est Wendy qui est énervante à toujours vouloir imposer des règles... 
Aussi, je trouve qu'il y a une différence majeure entre le livre et le dessin animé, c'est que dans le livre, Wendy est un peu considérée comme "la reine" des lieux, elle est la maman, et tout le monde l'aime alors que dans le Disney on dirait vraiment qu'elle fait "tâche" et qu'elle est déjà trop vieille pour être sur l'île imaginaire. 
L'histoire est globalement la même, elle est plutôt bien respectée, il n'y a seulement que quelques épisodes qui manquent ou changent, ainsi que la fin, mais je ne compte pas vous la révéler. 




Lu dans le cadre du challenge La Face Cachée Des Disney et du Baby Challenge 2013

samedi 9 février 2013

Baby Challenge 2013 - Les Classiques

Et oui, moi qui lis TRES lentement, j'ai décidé de m'inscrire au Baby Challenge 2013 (organisé par Livraddict) qui consiste à lire les 20 livres qui appartiennent à une même catégorie, ici les Classiques.



Voici la liste des livres sélectionnés :


1 ~  Anna Karénine de Léon Tolstoï
2 ~  Le Joueur d'échecs de Stefan Zweig
3 ~  Huis clos suivi de Les Mouches de Jean-Paul Sartre
4 ~  Raison et sentiments / Le coeur et la raison de Jane Austen
5 ~  Rebecca de Daphné Du Maurier
6 ~  Les Quatre Filles du Docteur March de Louisa May Alcott

7 ~  Roméo et Juliette de William Shakespeare

8 ~  Dracula de Bram Stoker
9 ~  Tristan et Iseut / Tristan et Iseult de Anonyme
10 ~  La petite Fadette de George Sand

11 ~  On ne badine pas avec l'amour de Alfred de Musset

12 ~  Peter Pan de James Matthew Barrie
 --> Chronique
13 ~  Notre-Dame de Paris de Victor Hugo
 --> Chronique
14 ~  La Reine Margot de Alexandre Dumas

15 ~  Oedipe roi de Sophocle
16 ~  Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig

17 ~  Le silence de la mer de Vercors
18 ~  La Mare au Diable de George Sand
19 ~  20 000 lieues sous les mers / Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne

20 ~  Le portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde

La liste des jokers :

1 ~  Autant en emporte le vent, tome 3 de Margaret Mitchell
2 ~  Le Comte de Monte-Cristo, tome 2 de Alexandre Dumas

3 ~  Orgueil et Préjugés de Jane Austen

4 ~  Les Trois Mousquetaires de Alexandre Dumas
5 ~  Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

Les livres marqués en rouge sont ceux que j'ai déjà lus, ceux marqués en vert sont ceux que je lis actuellement.