lundi 15 septembre 2014

Marie Minelli - Les filles bien n'avalent pas

Quatrième de couverture :
Les filles bien ne couchent pas le premier soir », « les filles bien ne disent jamais de gros mots », « les filles bien n’avalent pas »… Ça, c’est ce que la société, les magazines féminins, votre mari, votre mère (ou pire : votre belle-mère) essayent de vous inculquer. Marie Minelli démonte ici un par un, à grand renfort de témoignages, de quizz, de tests et avec beaucoup d’humour, les clichés liés à la sexualité féminine. Bienvenue dans la VRAIE VIE SEXUELLE DES FILLES, celle dont on ne parle ni dans les romances érotiques, ni dans les magazines, ni dans les films porno… Arrêtons de prendre le sexe trop au sérieux et de nous imposer des règles édictées par des journalistes pseudo-sexologues. JOUIR et RIRE, voilà notre programme drôlement subversif !

Mon avis : 14/20
Avant tout commentaire, je tiens vraiment à remercier une fois de plus La Musardine, qui m'a gentiment proposé la lecture de ce livre. 

Avant de me laisser perplexe, ce livre est avant-tout une petite bombe lancée sur tous les clichés que l'on peut avoir sur la sexualité de la femme. L'avant-propos est d'ailleurs particulièrement représentatif de ce que l'on pense être la mentalité générale des femmes, et l'auteure n'hésite pas à pointer celles-ci du doigt aussi. Et oui, et c'est très important pour moi : les clichés et les stéréotypes ne sont pas seulement véhiculés par les "vilains méchants hommes", mais aussi par les femmes elles-mêmes. Chaque idée reçue est démontée une à une avec humour via des témoignages et autres statistiques. Et l'idée de base est bonne, très bonne même. C'est une lecture légère et il ne faut pas la prendre autrement.
Mais ce qui me dérange dans ce livre, c'est que l'intention est bonne mais l'auteure crée involontairement de nouveaux clichés pour casser les idées préconçues. Le problème dans ce genre de livre est souvent le même : la tendance à généraliser.  Tout est noir ou blanc, et on a tendance à oublier les choix personnels de chacun. Je ne dis pas que l'auteure le fait tout le long, car ce n'est pas le cas, mais quelques détails sont parfois un peu dérangeants. Par exemple, les personnes qui pourraient se sentir concernées par les "idées reçues" se voient donc pointées du doigt à la lecture de ce livre qui veut manifestement produire l'effet inverse. La gente masculine est aussi un peu trop pointée du doigt à mon goût (même si l'auteure prend tout de même la peine d'enlever quelques clichés masculins aussi). Nous sommes tous différents, et si certaines personnes sont des stéréotypes, c'est peut-être leur choix. Est-ce trop dur à accepter ?

6 commentaires:

  1. Déjà, sympa qu'ils t'aient proposé leur livre ! J'aime beaucoup ce qu'ils font, c'est souvent traité avec beaucoup d'humour.
    Le titre de ce livre m'avait interpellé quand je l'avais vu et j'avoue que j'avais été intriguée.
    J'aimerai bien avoir l'occasion de le découvrir :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais j'ai adoré ce livre ! Je l'ai dévoré en moins d'une heure !
      Si tu as l'occasion de l'acheter, prends-le parce qu'il est quand même marrant et il vaut quand même le coup !
      C'est juste que l'auteure veut casser des clichés mais elle en crée d'autres en le faisant, et c'est juste le petit bémol de ce livre. Sinon j'ai adoré !

      Supprimer
    2. Bon, ils ne demandent pas de partenaires chez la Musardine ? :p

      Supprimer
    3. Et benh écoute, moi ils m'ont écrit un jour pour m'envoyer un livre et depuis ils m'écrivent assez régulièrement pour d'autres (qui souvent s'avèrent être de bonnes lectures vers lesquelles je ne me serais pas naturellement tournée) alors il est possible qu'une bloggeuse de plus leur face plaisir :)

      Supprimer
  2. Faudrait que je me penche un peu plus sur ce genre de bouquins, ta critique me donne envie en plus !
    JE VEUX VOIR DU CLICHEEEEEE !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais celui-là est assez génial, en plus il se lit super vite donc ça vaut le coup !

      Supprimer