jeudi 13 août 2015

Stona Fitch - Aveuglé

Quatrième de couverture :
Bruxelles. Après un dîner d’affaires. Elliott Gast, économiste américain sans histoires, se fait kidnapper. Il se retrouve enfermé dans un appartement anonyme, sans aucun contact avec ses ravisseurs. Elliott pense d’abord que c’est une erreur. Qu’on l’a pris pour quelqu’un d’autre. Rien en effet dans son existence ne peut motiver un tel acte. Il n’est pas spécialement riche, il ne fait pas de politique, il n’est pas célèbre, c’est un homme dans la foule. Alors pourquoi s’en prendre à lui ? Lorsque, enfin, ses ravisseurs lui révèlent la vérité, elle apparaît plus atroce que tout ce qu’il a pu imaginer : ceux-ci savent tout de lui et ont décidé, pour des raisons bien précises, d’en faire la proie d’une expérience interactive et voyeuriste d’une cruauté sans précédent.

Mon avis : 17/20 - COUP DE COEUR -
Avant tout commentaire, je tiens à remercier les éditions Sonatine qui ont gentiment accepté de m'envoyer ce livre. 

Voilà un roman qui remplit absolument tous les codes du thriller parfait. Le synopsis de base peut paraître un peu bateau, mais c'est tout le contexte autour du kidnapping qui enrichit l'histoire et qui prend le lecteur aux tripes.
Les personnages sont peu nombreux mais ils ont chacun une place bien définie. Elliott Gast, le kidnappé, fait beaucoup de liens entre sa vie en captivité et sa vie passée ce qui nous permet de mieux le connaître et de nous attacher à lui. On souffre doublement lorsqu'il se fait torturer et on n'attend qu'une chose : sa libération.
Mais voilà, sa libération est mise en jeu. Sa vie est entre les mains d'internautes qui ont le pouvoir de décider si, oui ou non, sa souffrance doit continuer ou s'il doit être relâché. Quoi de mieux que ces faits pour nous mettre sous les yeux l'évidente société malsaine dans laquelle nous avons tendance, de nos jours, à nous diriger ? Ce livre reflète parfaitement bien le plaisir du voyeurisme de notre époque avec ce côté "télé-réalité du terrorisme". 
Les scènes de tortures sont peu nombreuses mais les descriptions sont suffisamment bien écrites pour qu'elles marquent la mémoire. Le suspens est présent jusqu'à la fin de l'oeuvre, les retournements de situation nous prennent par surprise et l'on ressort de cette oeuvre avec une multitudes de questions non résolues mais, à l'image du protagoniste, on n'est même plus en état de nous les poser.

Ce livre est un parfait thriller qui nous mène par le bout du nez jusqu'à la fin de l'oeuvre et qui remet en question notre société sur son voyeurisme malsain dont nous sommes tous les coupables. Une oeuvre à la fois plaisante et acide.

11 commentaires:

  1. Oh il a l'air génial *o* !
    Et je kiffe la couverture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine que tu adorerais en plus ! Faut que je te le prête (ou que tu l'achètes car il est canon !)

      Supprimer
  2. Mais c'est quoi tous ces coup de cœurs ???
    Sinon, j'hésitais à l'acheter et maintenant que je le veux, il y est plus.... Conspiration !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il n'y en a plus c'est juste parce qu'il est génial !!
      Si tu le vois, il faut que tu te jettes dessus :D

      Supprimer
  3. Rien que la couverture me fait étrangement flipper (et c'est bon signe)! J'aime bien le concept de l'histoire en tout cas! Il va me le falloir vite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, c'est vrai que c'est étrange parce que c'est pas la plus flippante des couvertures que j'ai vu :P
      Mais il vaut le coup, lis-le :P

      Supprimer
  4. Ca fait un moment que je n'ai pas acheté de livres... la prochaine fois si je le vois en librairie je le prend :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah tu as bien raison :D
      Mais j'avoue que j'aimerais pouvoir en dire autant... j'achète plus vite que je ne lis et c'est franchement... pas top ^^

      Supprimer