vendredi 8 avril 2016

Adrien Tomas - Notre-Dame des Loups

Quatrième de couverture :
En 1868, Jack, Würm, Evangeline, Jonas et les autres sont des Veneurs, des chasseurs de loups-garous. Ils ne peuvent plus être définis autrement, ils ont renoncé à tout le reste afin d’accomplir leur devoir : décimer les meutes, protéger les colons, et surtout, pourchasser celle par qui tout a commencé, la légendaire Notre-Dame des Loups.

A travers une Amérique glaciale, battue par les vents et couverte de neige, insensibles au froid, à la fatigue et au découragement, les Veneurs avancent, encore et toujours. Guidés par des chiens de guerre, équipés d’armes crachant des balles d’argent, protégés du Mal par la mystérieuse sorcellerie de leurs amulettes, ils pourchassent, malmènent, et acculent les loups-garous, qui n’ont d’autre choix que les affronter… et mourir.

Mais l’ennemi n’est pas le seul à dissimuler sa véritable nature…

Mon avis : 18/20 - COUP DE COEUR -

Ce roman est à mi-chemin entre The Revenant et Les 8 Salopards.
Rien que ça.

Simple et efficace, ce western dont l'ambiance glaciale nous emporte dès le début est une belle réussite. L'auteur réussit à rendre vraisemblable une intrigue fantastique en rendant crédible le célèbre mythe des loups-garous.
Les personnages sont de véritables brutes sans coeur et l'on arrive pourtant à s'attacher à chacun d'entre eux grâce au système de narration. Chapitre après chapitre, on change de narrateur et l'on découvre un nouveau point de vue et une nouvelle histoire. Par ce choix de l'auteur, on comprend très vite que l'intrigue n'en épargnera aucun.
Adrien Tomas a su créer une ambiance particulière, car en plus des loups-garous, l'environnement est aussi une menace. On se retrouve au coeur des grandes contrées nord-américaines : beaucoup de neige et très peu d'hygiène.
Le suspens n'est pas vraiment présent mais ce n'est pas ce que l'on attend de l'oeuvre. On ne veut pas réellement connaître le fin mot de l'histoire mais plutôt comment on va déboucher sur le dénouement attendu.
Court, efficace et prenant. Ce livre est une belle réussite.


Un autre avis ?

4 commentaires:

  1. Pas lu, mais a l'air sympa.
    J'ai vu ton commentaire chez Lorkhan. Je trouve Bifrost très violent dans ses critiques négatives. C'est une des choses que je n'ai pas aimées les rares (deux?) fois où je l'ai lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah justement j'étais choquée parce que moi j'ai vraiment trouvé beaucoup de points positifs à ce livre alors que le Bifrost disait clairement de passer son chemin car tout est raté. Après ils se fiaient beaucoup aux autres oeuvres de l'auteur (que je n'ai jamais lues) mais quand même...
      Alors autant ils me donnent envie de lire pas mal de livres, autant je vais un peu plus me méfier de leurs avis ^^

      Supprimer
  2. Disons qu'il faut faire la part des choses. Se fier à une seule et unique critique (sauf si on est sûr de partager de nombreux points communs avec l'auteur) est toujours un peu risqué.
    Après, tous les goûts sont dans la nature, et chacun a le droit d'avoir son avis et de l'exprimer, c'est une des qualités de Bifrost en tout cas : ne pas édulcorer son propos et parler "cash". Je comprends que ça puisse déranger aussi, surtout si on n'est pas d'accord avec la critique (d'autant qu'on peut parfois se demander s'il n'y a pas un brin de mauvaise foi qui vient se placer ici ou là, voire un peu de règlements de compte...) ... :D

    Et dans le cas présent, j'avais beaucoup aimé ce punchy "Notre Dame des Loups". ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr, en général je ne m'arrête pas à ce que je lis dans le Bifrost, en général je note plutôt les avis positifs sur des livres qui ne me tentaient pas forcément à la base et j'évite de trop me fier aux avis négatifs. Mais c'est vrai que pour le coup, je ne m'attendais pas à un avis aussi négatif pour Notre-Dame des Loups.
      Mais après, comme tu dis, c'est ce que j'aime chez eux : ils disent ce qu'ils pensent.
      Et au moins, quand ils font l'éloge d'un livre, on est sûr qu'ils l'ont vraiment aimé !

      Supprimer