samedi 21 mai 2016

Hugh Howey - Silo, Tome 1

Quatrième de couverture :
Dans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres.
Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin.
Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à la ruine.

Mon avis : 18/20 - COUP DE COEUR -
A la fois thriller et roman post-apocalyptique, ce livre regroupe à lui tout seul tous les éléments d'un bon page-turner.
Composé de différentes parties bien distinctes, ce livre vous fait voyager dans un futur dystopique où l'Humanité s'est réfugiée dans un énorme silo bien organisé et vivant en parfaite autonomie. Bien évidemment, tout n'est pas rose (on a bien dit que c'était une dystopie non mais !) : il est absolument interdit de parler de l'extérieur du silo sous peine de s'y faire envoyer (et de mourir, car l'air y est toxique, sinon ce n'est pas drôle).
On peut ressentir quelques longueurs au début du livre qui se font très vite oublier, d'autant plus que l'auteur dissimule pas mal d'informations sous forme de description banale mais qui vont rendre l'intrigue encore plus puissante dans la troisième partie.
Pas mal de thématique sociétales (censure, héritage, manipulation du peuple...) sont présentes dans l'oeuvre mais pas suffisamment exploitées pour qu'on puisse parler d'un chef d'oeuvre de science-fiction (ce qui est dommage).
Mais ça reste un livre qui se lit très facilement si l'on sait à quoi s'attendre : un page-turner qui nous en dit suffisamment, tout en laissant une bonne dose de mystère afin de mieux hanter le lecteur.

A recommander particulièrement aux lecteurs qui aimeraient commencer à lire de la dystopie.

Un autre avis ?

6 commentaires:

  1. Rythmé, efficace, une bonne lecture !
    Tu me diras ce que tu penses de la suite... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai assez hâte de la lire mais j'ai peur d'être déçue :/

      Supprimer
  2. Ah, il me donne trop envie celui là maintenant, depuis le temps qu'il est dans ma PAL ><

    RépondreSupprimer
  3. Sais-tu que j'ai honte d'avoir abonné ce livre ? Je suis au début du roman et il ne se passe rien d’intéressant ! Selon mon point de vue ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirai que les 50 premières pages sont top, mais ensuite il faut attendre d'être vers les 150 pages pour que ca reprenne (mais une fois que ca a repris, c'est du tonnerre !)
      En même temps, 150 pages pour poser une trilogie, ca se pardonne facilement :)

      Supprimer