mercredi 30 août 2017

J.K Rowling - Une Place à Prendre (Lu par Philippe Résimont)

Quatrième de couverture :
Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.
Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

Mon avis : 7/20
Avant même de commencer ce billet, je tiens à dire que je n'exprimerai jamais aussi bien mon avis que Xenaddict sur ce même livre. Elle a TOUT DIT.
Et c'est très dur d'exprimer un avis sur ce livre quand on ne sait pas soi-même ce que l'on en pense vraiment. En parlant de J.K. Rowling, on est obligé de citer ne serait-ce qu'une fois, la saga Harry Potter. Voilà qui est fait. Et ce n'est pas pour faire de comparaison entre les différentes oeuvres, car la comparaison est tout bonnement impossible. Un choix volontaire ? Sûrement. Un bon choix ? Hum... loin de là.
Car Une Place à Prendre est un livre déprimant. Attention, l'auteure a toujours cette écriture qui nous fait aller plus loin dans la lecture, mais c'est bel et bien le seul point positif que l'on peut en retirer. Car l'intrigue, ses personnages et tout ce qui constitue le roman se réunissent sous la même aura de noirceur : ce roman est glauque. Mais pas "glauque" comme un policier ou un roman noir peuvent l'être. Cette caractéristique ici s'apparente plutôt à quelque chose de malsain. Tous ces personnages sont vils et prêts à tout pour une simple élection municipale. La série Gossip Girls est dix fois moins manichéennes que ce livre. Il faut savoir que le seul personnage un tant soit peu positif de ce roman est mort et il se marcher dessus par tous ceux qui restent. Voilà qui donne une bonne idée de ce qu'est ce livre.

Niveau audio, on ne peut que constater les talents d'interprétation du doubleur Philippe Résimont, il donne véritablement vie aux mots. C'est le gros point positif de cette lecture audio (alternée ace la lecture papier).

 Autre avis :
 Xenaddict 

4 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il n'a pas bonne presse celui-là. J'imagine que je finirai bien par le lire, un jour, si je tombe sur la VO en seconde main, mais sans urgence quoi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faut faire sa propre idée parce que c'est très dur de mettre les bons mots sur son avis après lecture. Mais vraiment, je ne vois pas beaucoup de qualités. Après j'ai vu que pas mal de personnes avaient vraiment adoré donc c'est possible que ça le fasse pour toi :)

      Supprimer
  2. Ouch! J'ai ce livre dans ma PAL depuis qu'il est sorti (ça remonte donc) mais je n'ai jamais réussi à l'en sortir. Ton avis me fait peur... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, j'ai mis du temps à l'en sortir, je suis contente de l'avoir lu mais... je m'attendais à vraiment mieux :/

      Supprimer