samedi 2 septembre 2017

Triple Minis Chroniques (3)

Pascal Garnier - Les Hauts du Bas ≈ 14/20

Un ton cynique et des personnages atypiques... Ce livre mêle à la fois les émotions et l'humour noir, les personnages sont touchants malgré leurs défauts évidents, et Edouard Lavenant (ndlr : le protagoniste) porte le roman à lui tout seul. L'écriture est à la fois fluide et pleine de style, une très bonne lecture.


Marcella Iacub - M le Mari ≈ 05/20

Une franche déception pour ce roman dont la quatrième de couverture était prometteuse. L'écriture est sans style, l'histoire sans goût et les personnages très fades... Je n'y ai pas vu un grand intérêt à la lecture, et je ne sais pas trop quoi ajouter tant la lecture de ce livre ne m'a pas marqué. Dommage.



Bob Shacochis - La femme qui avait perdu son âme ≈ 17/20
- COUP DE COEUR -

Après près d'un an réfléchir à ce livre, je me sens toujours aussi incapable d'en donner un avis un minimum argumenté, et encore moins une critique constructive. Ce roman est long à démarrer (ce qu'on pardonne facilement pour le pavé que c'est), mais une fois que l'on est dedans, il est prenant. Il nous rend dingue. Et comme dirait ma collègue préférée, l'intrigue n'est qu'une toile incompréhensible qui se tisse autour de nous jusqu'au dénouement qui nous laisse bouche bée. Ce livre déroute, donne deux trois claques au passage, et nous laisse complètement perdu. A aimer, à détester, mais à lire absolument.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire