mercredi 29 novembre 2017

Franck Thilliez - Puzzle

Quatrième de couverture :
Et si on vous demandait de mourir… dans un jeu ?
Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…
Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Mon avis : 15/20
Quoi de mieux qu'un bon thriller pour se sortir de la fameuse panne de lecture. Et bien ce livre tombe à pic pour ce genre d'occasion. Réunissant tout ce que l'on peut attendre d'une intrigue psychologiquement troublante, monsieur Thilliez nous a réuni tous les ingrédients de l'univers glauque idéal. Un jeu un peu louche où beaucoup d'argent est en jeu, un hôpital psychiatrique et des joueurs tous plus suspects les uns que les autres. L'intrigue est très bien menée, une fois ouvert, le livre ne demande qu'à être terminé. On est sur du thriller efficace, avec une écriture fluide sans pour autant que le livre s'arrête à ces critères. On sent que l'auteur a fait des recherches dans le domaine psychologique avant d'écrire son roman afin de le rendre le plus crédible possible. Cela semble être une méthode courante chez Thilliez puisque l'on retrouve cette même particularité dans la plupart de ses oeuvres. Alors quand on parle de "recherches" cela peut toujours effrayer, car on a peur du côté "barbant" potentiel, mais l'auteur sait parfaitement doser la part de vérité qu'il implante dans son récit pour lui faire prendre une tournure vertigineuse.
Si la fin reste prévisible pour les amateurs du genre, on ne peut que souligner l'efficacité de l'auteur qui a fait de ce récit un livre incontournable de tous les rayons polar.