dimanche 28 janvier 2018

Rosa B - Mort à la viande !

Quatrième de couverture :
Peut-on manger de la viande tout en respectant les animaux ? Les éleveurs sont-ils tristes quand leurs bêtes partent à l’abattoir ? Etre vegan, ça coûte cher ? Après Insolente Veggie, et L’antispécisme c’est pas pour les chiens, Rosa B répond en BD à toutes ces questions (et bien d’autres !) avec l’humour incisif et impertinent qui la caractérise !
Dans ce troisième tome des aventures de notre Insolente Veggie, les carnistes en prennent pour leur grade : le mythe de la «viande heureuse», les éleveurs, les industriels et les consommateurs… tous passent dans le collimateur de son humour décapant et toujours percutant ! 160 pages pour rire et réfléchir à la condition animale et sa propre humanité.

Mon avis : 17/20 - COUP DE COEUR -
Après Insolente Veggie et l'Antispécisme, Rosa B revient avec sa nouvelle BD Mort à la viande ! et évidemment, je ne pouvais pas passer à côté.
Ce n'est pourtant pas évident de faire une chronique sur cette oeuvre sans répéter ce que j'ai déjà pu dire sur les précédents ouvrages. Car ce livre est à la hauteur des précédents tomes mais il est surtout beaucoup plus grinçant. On sent que l'autrice passe au niveau supérieur pour parler du spécisme et de ses conséquences. Elle donne beaucoup plus la parole aux animaux que dans ses précédents livres mais c'est surtout la rage qui prédomine cette ouvrage. La rage d'une personne exaspérée, indignée face au comportement des gens dans notre société. C'est une rage que l'on connait tous plus ou moins, une volonté de crier au monde que tout ce qui nous entoure ne tourne pas rond. C'est un sentiment que l'on peut ressentir dans beaucoup de combats, et qui est ici très bien représenté à travers des dessins toujours aussi simples et pertinents.
Encore une fois, Rosa B nous offre un livre qui est à la fois très personnel et très parlant, toujours aussi efficace tout en ayant toujours quelque chose de nouveau à dire. Une réussite, une fois de plus.